L’établissement

L’Établissement Médicalisé Lecallier Leriche se trouve à Caudebec-lès-Elbeuf, en centre ville, à 20 km de Rouen. Il bénéficie d’un parc de 30 000 m2.

L’établissement est composé de 240 lits d’hébergement répartis sur plusieurs niveaux. Chaque niveau est sous la responsabilité d’un Praticien Hospitalier et d’un Cadre de Santé.

L’ensemble des activités paramédicales et de rééducation est organisé par un Cadre Supérieur de Santé.

Un Médecin Coordonnateur assure le lien entre les différents professionnels de santé et l’administration.

L’établissement possède également un Accueil de Jour de 12 places pour les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou troubles apparentés, et vivant à leur domicile.

L’Établissement Médicalisé Lecallier Leriche est soumis à la réglementation prévue par les articles L312-1 et suivants du Code de l’Action Sociale et des Familles.

 

L’établissement est administré par un Conseil d’Administration, présidé par le Maire de la commune de Caudebec-lès-Elbeuf.

Conformément au décret n° 2005-1260 du 4 octobre 2005 relatif à la composition des conseils d’administration des établissements publics sociaux et médico-sociaux locaux et aux modalités de désignation de leurs membres et modifiant le code de l’action sociale et des familles, le Conseil d‘Administration de l’Etablissement Médicalisé LECALLIER LERICHE est composé de :

  • Trois représentants de la collectivité territoriale de rattachement, dont le maire ou le président du conseil général ou leur représentant respectif, élu dans les conditions fixées au dernier alinéa du I de l’article L. 315-10, qui assure la présidence du conseil d’administration ;
  • Trois représentants des départements qui supportent, en tout ou partie, les frais de prise en charge des personnes accueillies ;
  • Deux des membres du conseil de la vie sociale
  • Deux représentants du personnel de l’établissement dont, pour les établissements réalisant des soins éligibles à une prise en charge, un représentant du personnel médical ou thérapeutique ou, dans les établissements hébergeant des personnes âgées dépendantes, le médecin coordonnateur ou, lorsque l’établissement ne comprend pas ces personnels dans ses effectifs, un représentant du personnel en charge des soins ;
  •  Deux personnes désignées en fonction de leurs compétences dans le champ d’intervention de l’établissement ou en matière d’action sociale ou médico-sociale.

L’établissement est dirigé par un Directeur, nommé par le Ministre chargé de la Santé, sur proposition du Président du Conseil d’Administration.